On ne peut nier que les règles entourant la CBD (et toutes les huiles, gommes, lotions et lattes dans lesquelles le cannabinoïde sans THC est inclus) sont incroyablement confuses. Il suffit de demander à la grandmère qui a été arrêtée pour avoir tenté d’introduire son CBD prescrit par un médecin à Disney World. Ou les personnes à qui les gâteries de la CDB ont été confisquées par la police, même si Whole Foods peut les vendre sur ses étagères.

À présent, la TSA a annoncé qu’elle permettrait aux gens de voler avec des produits à base de CBD et du chanvre. Bien que la CDB ne soit pas légale en vertu de la loi fédérale, la TSA, une agence fédérale, tente de changer avec le temps en mettant à jour son document d’ orientation « Que puis-je apporter?» Pour tenir compte de l’évolution des règles en matière de drogue.

Selon la mise à jour, les familles peuvent apporter Epidiolex, un médicament dérivé du chanvre, utilisé pour traiter l’épilepsie chez les enfants, ainsi que des produits à base de CBD, ” tant qu’il est produit dans les conditions définies par la loi ” de la loi agricole de 2018. , qui légalisait le chanvre et ses dérivés.

Les nouvelles règles de la TSA interdisent toujours d’autres formes de marijuana, notamment les bonbons gommés que vous avez ramassés en Californie, le brownie que votre tante vous a confectionné en Oregon et le joint que vous avez astucieusement rangé dans vos tampons après un voyage dans le Colorado. Cela dit, la TSA admet que ses agents «ne recherchent pas de marijuana ou d’autres drogues illicites».

Dans le même temps, les huiles de CBD contenant du THC sont toujours illégales en vertu de la loi fédérale et, en tant que telles, ne sont pas autorisées dans les avions. Et comme au moins un des tests sur le terrain les plus populaires utilisés par les autorités ne permet pas de faire la différence entre les produits à base de CBD et de THC, nous pensons que voler avec ces produits présente toujours un risque. Même si les directives de la TSA concernant la CDB ont changé, l’agence prévient que «la décision finale appartient à l’agent de la TSA» en poste.

En bref, en l’absence d’orientation au niveau fédéral, il s’agit toujours du Far West en ce qui concerne la CDB.

2: Les produits contenant de l’huile de CBD dérivée du chanvre ou approuvés par la FDA sont généralement légaux et peuvent voler. Pls visiter: https://t.co/Gukb3qAHjz

– AskTSA (@AskTSA) le 28 mai 2019